Die Wahrheit über Tryptophan: Warum Ihr Truthahn Sie nicht ermüden lässt

La vérité sur le tryptophane : pourquoi la dinde ne vous fatigue pas ?

Le tryptophane, un composé présent dans la dinde, est souvent accusé à tort d’être responsable de la sensation de somnolence que l’on ressent après avoir mangé un gros repas de Thanksgiving. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que si le tryptophane déclenche une chaîne de réactions qui aboutit à la libération de mélatonine, l'”hormone du sommeil”, la dinde contient en réalité moins de tryptophane que de nombreux autres aliments consommés couramment. Même le poulet, que beaucoup d’entre nous mangent régulièrement tout au long de l’année, contient des niveaux plus élevés de tryptophane que la dinde. À l’approche de Thanksgiving, il est particulièrement important de comprendre la vérité sur le tryptophane.

La vérité sur le tryptophane et la santé humaine

The Truth About Tryptophan: Why Your Turkey Isn't Making You Tired 2Le tryptophane étant présent dans un certain nombre d’aliments que nous consommons tout au long de l’année, on ne peut pas dire que manger de la dinde soit plus susceptible de provoquer la somnolence que d’autres aliments. Lors de fêtes comme Thanksgiving, il est fort probable que ce soit la quantité élevée de graisses, de sucre et de glucides du repas qui vous prive d’énergie, et non la dinde. Malgré tout, le tryptophane contenu dans la dinde joue un rôle important dans la santé humaine, et manger de la dinde à l’occasion de Thanksgiving peut vous être bénéfique de différentes manières.

Le tryptophane est un acide aminé qui déclenche la production de sérotonine, une hormone qui améliore l’humeur. Des recherches ont montré qu’un apport insuffisant en tryptophane dans l’alimentation peut entraîner une carence en sérotonine. Si la sérotonine aide l’organisme à produire davantage de mélatonine, comme nous l’avons mentionné plus haut, elle a d’autres effets bénéfiques sur le corps et l’esprit. Si vous avez tendance à avoir le blues des fêtes, manger des restes de dinde dans les semaines à venir pourrait vous aider à vous sentir mieux dans votre peau. Hormone de l’humeur, la sérotonine vous donne cette sensation de bien-être que vous ressentez lorsque vous faites quelque chose d’agréable. Comme elle vous aide à vous sentir mieux, il est logique que la sérotonine puisse contribuer à atténuer les symptômes de la dépression et de l’anxiété. En fait, de nombreuses personnes considèrent désormais la sérotonine comme un antidépresseur naturel.

Outre la dépression et l’anxiété, la sérotonine influence également de nombreux autres problèmes de santé. Par exemple, une carence en sérotonine peut entraîner des problèmes de mémoire à court et à long terme. À l’inverse, les personnes qui consomment davantage d’aliments riches en tryptophane, qui favorise la sérotonine, ont une meilleure mémoire. Le tryptophane s’est également avéré efficace pour aider les enfants souffrant de TDAH, ou trouble de déficit de l’attention/hyperactivité, en stimulant le niveau de sérotonine dans le cerveau. On a constaté que les enfants souffrant de TDAH ont un niveau de tryptophane nettement inférieur dans le cerveau, avec moins de la moitié de la quantité trouvée dans le cerveau d’enfants sains.

Étant donné qu’un apport suffisant en tryptophane entraîne une augmentation des niveaux de sérotonine, la recherche a déterminé qu’il peut être efficace pour aider à soulager les symptômes du syndrome prémenstruel chez les femmes. La sérotonine contribue à stabiliser l’humeur et à réduire les sentiments d’irritabilité. Les femmes qui présentent des symptômes de SPM liés à l’humeur plus sévères peuvent augmenter leur production de sérotonine en prenant un supplément contenant du tryptophane.

Tryptophane : une raison pour laquelle les végétaliens ne devraient pas renoncer à la dinde

Lorsqu’il est question de carence en sérotonine, il peut sembler que la solution consiste simplement à consommer davantage d’aliments qui fournissent de la sérotonine à l’organisme, en particulier pour les végétaliens ou les végétariens. Comme la sérotonine se trouve couramment dans de nombreux aliments d’origine végétale, il est facile de supposer que la consommation de ces aliments aidera votre organisme à bénéficier de l’augmentation des niveaux de sérotonine sans vous obliger à abandonner votre mode de vie. Parmi les exemples d’aliments naturels riches en sérotonine, citons les bananes, les cerises, les aubergines, les raisins, les pommes de terre et les tomates.

The Truth About Tryptophan: Why Your Turkey Isn't Making You Tired 1

Bien qu’il existe de nombreux autres aliments naturels qui fournissent de la sérotonine, la consommation de ces aliments n’augmentera pas les niveaux de sérotonine dans votre cerveau. En effet, une fois ingérée, la sérotonine est incapable de franchir la barrière hémato-encéphalique et n’atteindra donc jamais les parties du cerveau qui ont besoin de cette hormone. La vérité sur le tryptophane est qu’il est vital pour la production de sérotonine, puisqu’il est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique. Une fois là, il commence à contribuer à la production de sérotonine. Par conséquent, pour garantir des niveaux adéquats de sérotonine dans le cerveau, il est nécessaire de consommer des aliments riches en tryptophane, comme la plupart des types de viande.

Outre la viande rouge, on trouve du tryptophane dans les fruits de mer et les volailles de toutes sortes. Parmi les autres aliments contenant des quantités adéquates de tryptophane, on peut citer

  • le fromage
  • les pois chiches
  • les œufs
  • les noix
  • aats
  • graines
  • soja

En s’efforçant de consommer des aliments riches en tryptophane, il peut être tentant d’adopter un régime hyperprotéiné, ce qui peut aller à l’encontre de l’objectif de la modification de votre alimentation en premier lieu. En effet, en consommant davantage d’aliments riches en protéines, vous introduisez d’autres types d’acides aminés dans votre circulation sanguine, qui se disputent tous le transport vers le cerveau. Dans ce cas, vous ne ressentirez pas nécessairement une augmentation des niveaux de sérotonine, même si vous mangez plus d’aliments riches en tryptophane. Si vous consommez plus de tryptophane et que vous vous demandez pourquoi vous n’avez pas constaté de changement dans votre état émotionnel, vous êtes peut-être confronté à ce problème.

Pour corriger le problème, jetez un coup d’œil à votre alimentation et essayez d’augmenter votre consommation d’aliments riches en tryptophane sans ajouter plus de protéines à votre alimentation. Les meilleurs aliments à consommer pour les végétaliens et les végétariens sont les épinards, les asperges, les graines de soja, les cacahuètes, les graines de sésame et les graines de citrouille. Tout comme les fromages suisse, parmesan et cottage, ces aliments sont riches en tryptophane et peuvent donc contribuer à augmenter la production de sérotonine sans vous obliger à faire des choix alimentaires indésirables.

En plus de suivre un régime alimentaire plus sain, vous pouvez augmenter votre niveau d’activité physique et intégrer des techniques de relaxation dans votre routine quotidienne. Le stress et l’anxiété peuvent inhiber le processus de transformation du tryptophane dans l’organisme. L’exercice physique, le yoga, la méditation et d’autres pratiques similaires peuvent donc aider votre organisme à transformer plus efficacement le tryptophane en sérotonine.

Leave a Comment