Vitaxin®

La Vitaxin® est utilisée comme médicament depuis des siècles par les Indiens d’Amérique du Nord. Aujourd’hui, les aspects curatifs de cette mystérieuse plante connaissent une renaissance bien méritée.

N° de produit
Description du produit
Contenu / Quantité
Prix
 
LHP20401
Vitaxin®
300mg / 60géls
€ 24,95
 
LHP20403
Vitaxin®
300mg / 180géls
€ 59,90
 
LHP20401 Vitaxin®
300mg / 60géls € 24,95
&nbbsp;
LHP20403 Vitaxin®
300mg / 180géls € 59,90
&nbbsp;

Ce produit est disponible à travers de l'entreprise Commandez ce produit maintenant chez Chronobrands Chronobrands.

  • Contribue à la santé du système immunitaire
  • Aide à se protéger contre le rhume et la grippe
  • Peut aider à soulager les petits désagréments
  • Contribue à la protection contre les risques viraux et fongiques
  • Décourage la croissance cellulaire malsaine

Les produits Vitaxin® sont fabriqués à partir des extrémités des branches et des aiguilles de l’if du Pacifique. L’utilisation de l’écorce et des aiguilles de l’if du Pacifique comme remède contre de nombreux problèmes de santé est une tradition séculaire pour les tribus indiennes du nord-ouest des États-Unis et du Canada. C’est plutôt par hasard que la médecine occidentale moderne a également pris conscience des pouvoirs curatifs de l’if du Pacifique.

Au début des années 1960, l’Institut national du cancer (NCI) des États-Unis a lancé un vaste programme de recherche pour trouver de nouveaux ingrédients actifs à base de plantes pour aider à lutter contre la mauvaise croissance cellulaire. Tout comme de nombreux autres botanistes, Kurt Blum s’est promené dans les forêts américaines et a recueilli des plantes et des parties de plantes qui devaient ensuite être analysées en laboratoire.

Parmi les spécimens qu’il avait envoyés au laboratoire en août 1962 figuraient les baies, les aiguilles et l’écorce d’un arbre qu’il avait trouvé dans la partie nord-ouest des États-Unis : l’if du Pacifique. Deux ans et de nombreuses analyses de spécimens de plantes plus tard, il a été déterminé que les constituants de l’if du Pacifique possédaient un puissant effet anticancérigène comme on n’en avait jamais vu auparavant dans aucune autre plante.

Cependant, la structure moléculaire des parties de plantes étudiées était si complexe que les différents ingrédients actifs ne pouvaient être isolés ni produits artificiellement. Ce n’est que quatre ans plus tard qu’il a été possible d’isoler au moins un groupe de substances anticancérigènes de l’écorce de l’if du Pacifique : les taxanes, qui sont très efficaces comme protection contre la mauvaise croissance cellulaire.

Entre-temps, le « roi des bois », comme l’appellent respectueusement les indigènes américains, a été utilisé pour traiter de nombreux problèmes de santé différents. Son efficacité ne semble pas être liée à un constituant individuel mais concerne la plante dans son ensemble.

À ce jour, les scientifiques n’ont que partiellement réussi à découvrir le secret des pouvoirs de guérison de l’if du Pacifique. Cependant, il a été déterminé que le pouvoir curatif spécial de l’if du Pacifique ne peut pas s’expliquer simplement par le grand nombre de constituants bénéfiques qu’il contient ; il résulte plutôt de la combinaison spécifique des effets bénéfiques pour la santé de ces constituants. Contrairement aux dérivés produits artificiellement, les principes actifs de l’if du Pacifique sous leur forme naturelle peuvent être facilement transformés par l’organisme, ce qui évite les nombreux effets secondaires des produits synthétiques.

A la différence de ses cousins d’Europe et d’Asie, l’if du Pacifique, originaire des bois du Montana, ne contient aucun alcaloïde toxique. Par conséquent, les produits qui en sont issus sont extrêmement bien tolérés par les humains et les animaux. Les analyses chimiques des aiguilles et de l’écorce ont révélé qu’en plus des taxanes déjà mentionnés, qui favorisent la santé des cellules, il existait un grand nombre de substances similaires favorisant la santé qui ne se trouvent naturellement que dans l’if du Pacifique.

Mais l’« arbre miracle » du Pacifique a encore d’autres secrets en réserve : Les lignanes, qui outre leur capacité à inhiber la mauvaise croissance cellulaire, présentent également des propriétés modulatrices de l’inflammation, antibactériennes, antifongiques et antivirales, donnent autant d’espoir à des milliers de patients que les flavonoïdes modulateurs de l’inflammation et antiallergiques.

C’est principalement dans la partie nord-ouest des États-Unis et au Mexique que l’if du Pacifique a été utilisé comme complément alimentaire. Depuis sa découverte, une multitude de patients ont profité de son effet positif sur le système immunitaire. Lorsqu’il est pris par voie orale, l’if du Pacifique exerce une influence bénéfique dans les cas suivants :

  • les infections telles que la bronchite, la pneumonie et les infections fongiques
  • les états dégénératifs des articulations et des cartilages
  • en faveur d’une thérapie pour une mauvaise croissance cellulaire (uniquement en coordination avec le médecin traitant)
  • protection contre la croissance cellulaire malsaine

Les patients traités pour une mauvaise croissance cellulaire semblent particulièrement profiter du pouvoir de guérison de l’if du Pacifique : Jusqu’à présent, plus de
2 000 personnes touchées ont réussi à intégrer les thés, gélules et pommades à base d’if du Pacifique dans leur lutte contre cette maladie insidieuse. Les plus grands succès ont été obtenus chez les patients présentant une mauvaise croissance cellulaire centrée sur les organes internes, la peau, le sang et les ganglions lymphatiques.

Des thérapeutes de renom attribuent l’efficacité de ce remède naturel à ses propriétés immunostimulantes, antivirales, anti-inflammatoires et antitoxiques.

Une gélule (transparente) contient 300 mg de concentré de taxus brevifolia de qualité pharmaceutique.

Le dosage habituel chez les patients atteints d’un cancer est de 6 – 8 gélules de 300 mg par jour. Les patients sont instruits de continuer la prise de la préparation d’if plus d’un an après la disparition de la tumeur -(au-dessous de la limite démontrable).

À titre préventif ainsi qu’en cas de maladies bénignes, 1 gélule par jour est recommandée.

Les compléments alimentaires ne remplacent pas une alimentation équilibrée et variée et une bonne hygiène de vien. L'apport quotidien recommandé ne doit pas être dépassé. Les personnes sous surveillance médicale constante doivent consulter un médecin avant de la prise. Les informations sur les produits ne constituent pas une déclaration de guérison ; en général, nous déconseillons l'automédication sans consulter un médecin. Sous réserve d'erreurs ainsi que d'erreurs d'impression et de composition.

Garder dans un lieu frais et sec, hors de portée des enfants.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Be the first to review “Vitaxin®”

Hormones anti-âge sans ordonnance à tous les dosages!